NETTALI.COM – Le 18 mars 2019, le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI), selon une note de l’institution internationale,  a achevé les consultations régionales avec l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

« En dépit d’un durcissement de la politique monétaire depuis le début de 2017, les tensions sur les liquidités dans le système financier régional se sont atténuées temporairement en 2018. La BCEAO a réduit sensiblement son volume de refinancement des banques entre le début de 2017 et la fin de 2018 », informe le document.

« Cependant, la liquidité du système financier s’est améliorée progressivement à la suite des émissions considérables d’euro-obligations, qui ont aussi réduit la demande de financement des pays sur le marché régional de la dette », explique le Fmi.

« Des réformes importantes pour le secteur bancaire ont été mises en œuvre en 2018, y compris l’adoption des normes prudentielles de Bâle II/III (étalée sur une période de cinq ans pour leur mise en place), de nouvelles règles de comptabilité bancaire, un contrôle bancaire fondé sur une méthode de consolidation des groupes en fonction du risque et des mesures visant à rendre opérationnel le nouveau dispositif de résolution de la Commission bancaire », ajoute la même source.