NETTALI.COM  – Relativement épargnée lors de la première vague, la région de Matam est sérieusement frappée par la seconde vague de contaminations au coronavirus. Et la panique commence à s’installer.

Le Sénégal vit depuis quelques jours une seconde vague de contaminations au coronavirus. Et les cas positifs dépassent la centaine presque tous les jours. Ce qui entraîne une augmentation des cas graves et, par conséquent, des risques de décès. Mais s’il y a une région qui inquiète les autorités, c’est bien celle de Matam.

Dans cette partie nord du Sénégal, les cas de contaminations se multiplient. Ce vendredi, au moins 14 cas positifs ont été enregistrés. Dans le seul Centre de traitement épidémiologique (Cte) de la zone, 58 patients sont pris en charge. Et Matam compte au moins quatre décès.

Pourtant, la région était relativement épargnée par la première vague de contaminations. Ce qui fait que les populations n’accordaient pas trop d’importance au respect des mesures barrières. Du coup, c’est la panique qui s’installe avec cette nouvelle vague. Craignant d’être contaminés, les Matamois fuient les rassemblements, notamment le marché. Du coup, l’activité commerciale en souffre. Et les commerçants s’inquiètent avec cette baisse continue de leurs chiffres d’affaires.