NETTALI. COM – Le juge des flagrants délits de Dakar a condamné ce mercredi 3 novembre 2020, le nommé Aboubacry Sarr à trois mois de sursis. Le prévenu qui s’est présenté comme un ancien chef de protocole du garde des Sceaux ministre de la Justice, a été reconnu coupable d’escroquerie portant sur 1 million de francs Cfa

Né en 1964, Aboubacry Sarr a été traduit en justice par le nommé Assane Fall. Ce dernier se faisait en effet passer pour le chef de protocole du garde des Sceaux ministre de la Justice, un an durant et avait promis deux passeports diplomatiques à la partie civile. « Il m’avait montré deux passeports diplomatiques et m’avait fait croire qu’il avait un quota et qu’il pouvait m’établir un passeport », avait soutenu le plaignant à l’enquête.

Assis sur une chaise, Aboubacry Sarr, domicilié à Guédiawaye,  affirme avoir été induit en erreur par la personne qui confectionnait les documents. « C’est lui qui établit les passeports. Il m’a dit qu’il avait ce quota. Et c’est dans ces circonstances que j’ai proposé ça à la partie civile », a soutenu celui-ci.

Se prononçant, le parquet a requis l’application de la loi pénale. Quant à la défense, elle a sollicité une application extrêmement bienveillante de la loi pénale. « Il a reçu de l’argent pour lui faire les passeports. Il vous a dit qu’il n’a aucune qualité pour faire ces documents. Et il ne devait pas de prendre cet argent. Il ne l’a pas contesté à la barre. Vous avez vu son état de santé à la barre », a plaidé Me Diatta Emmanuel.

Après délibéré, l'”ex-chef de protocole ” du ministre de la Justice a été reconnu coupable d’escroquerie et condamné à trois mois assortis du sursis. Il doit rembourser le montant d’un million de francs Cfa à la partie civile.