NETTALI.COM – La Coordination du Syndicat des enseignants du supérieur du Sénégal (Saes) de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar a constaté avec amertume le non-payement jusque-là des sommes dues. Elle l’a fait savoir lors de son assemblée générale d’informations de Campus tenue ce lundi à la Faculté de Droit.

 » Nous sommes au regret de constater qu’il y a des sommes dues non encore payées« , a déclaré Ndiaga Diouf à la sortie de l’assemblée générale du Saes campus de Dakar.

Entre autres points de ce conclave qui a duré plus de trois tours d’horloge, ces enseignants du Supérieur ont également mis l’accent sur l’orientation des nouveaux bacheliers. Ils exigent tout simplement le respect de la loi.

 » Nous souhaitons le respect de l’article 14 de la loi 94-79 qui parle de tenir compte de la capacité d’accueil des universités. Alors cette question d’admission des nouveaux bacheliers est uniquement une prérogative académique« , ont-ils laisser entendre.

Déterminés à aller jusqu’au bout de leur combat, les enseignants du Supérieur comptent poursuivre leur plan d’action jusqu’à satisfaction de leurs revendications.

 » Il y a des actions qui sont prévues comme un débrayage de 48h heures renouvelables à compter d’aujourd’hui« , ajoutent ces membres du Saes.